une gamme innovante
au service des industries

Accueil / Entreprise / Historique

Historique

RETOUR

1861 : création de la société SOMUA

Société d’Outillage Mécanique et d'Usinage d'Artillerie

Entreprise fondée en 1861 par Etienne Bouhey

Les outillages mécaniques, en se performant vont donner de fil en aiguille, naissance aux premières MACHINES-OUTILS

   

Ce sont des machines à poinçonner, des cisailles, des étaux-limeurs, machines à tarauder, et bien sûr des tours parallèles.
En plus des machines-outils, la SOMUA va réaliser des machines agricoles.

 

En 1914, elle est associée au programme d'usinage d'artillerie légère et de construction de camions et tracteurs de Schneider.

En 1936, elle produit un autorail articulé,

en 1939 un camion à cabine avancée puis
en 1948 des automotrices électriques pour la SNCF.

En 1955 elle s'associe avec Renault et la Société des automobiles Latil pour constituer la SAVIEM

SBMO = Société Bourbonnaise de Machines Outils

La SBMO exploite une importante usine rue des Garceaux à MOULINS où elle fabrique des tours à métaux.

1956 : H. ERNAULT BATIGNOLLES se renforce avec la société SBMO

A l’origine des établissements H. ERNAULT BATIGNOLLES en 1934, il y a crise des années 30 et le rapprochement de la société familiale H. ERNAULT, de Batignolles-Châtillon (actif dans le ferroviaire et l’armement) et des fonderies de St Nazaire

Monsieur Henry Ernault, ingénieur Centralien, a développé des tours parallèles, des tours à copier, tours révolver, aléseuses et petites fraiseuses verticales.

 

1962 : Naissance de la société HES : Henry Ernault Somua

La fusion de société de MACHINES OUTILS SOMUA et de H. ERNAULT BATIGNOLLES donne naissance à la société HES. Le site de Moulins, avec 350 personnes, est l'un des 3 pôles de fabrication de H. ERNAULT SOMUA, ce qui permet la conception et la réalisation de tours de grande capacité à MOULINS, les tours JUPITER.

 

Les tours vont évoluer :

  • augmentation du nombre d’axes
  • adaptation du châssis
  • pilotage par commande numérique
  • ajout d’un carénage

Le site de Moulins est dédié à la fabrication de tours multi-axes à commande numérique dotés, selon le besoin, de chargement et déchargement automatique de pièces, de palpeurs et autres technologies requises en particulier par le secteur de l’automobile, le secteur de l’armement ou le secteur de l’aéronautique

Le site de Moulins était dédié à la fabrication de tours multi-axes à commande numérique dotés, selon le besoin, de chargement et déchargement automatique de pièces, de palpeurs et autres technologies requises en particulier par le secteur de l’automobile, le secteur de l’armement ou le secteur de l’aéronautique. Peugeot, Renault, Citroën, Ford, Snecma, l’ECAN St Tropez, les sites du GIAT en France et les sites de l’armement au Pakistan, en Israël, en Belgique faisaient partie des clients destinataires des fabrications de Moulins.

1985 : Création de la SOMAB

Début avril 1985, TOYODA reprend la société H ERNAULT SOMUA et donne naissance à la SOMAB, société anonyme à participation ouvrière avec la participation à son capital de la nouvelle société ERNAULT-TOYODA.

SOciété de Mécanique et d' Automatisme du Bourbonnais

Développement de machines sur banc en granite reconstitué (granite artificiel), parfois supporté par un socle en béton cellulaire, apportant une réelle plus value qualitative ; une stabilité thermique et géométrique, ainsi qu’un amortissement des vibrations améliorant les qualités de surface, la précison d’usinage et allongeant la durée de vie des outils de coupe.

 

1988 : développement d'un nouveau concept

de machines multifonctions tournage / fraisage : POLYMAB

 

 

Le tour UNIMAB est dédié aux pièces unitaires ou en petites séries équipé de la commande par apprentissage brevetée SOMAB 
Le tour TRANSMAB quant à lui est conçu pour les grandes séries avec une commande numérique NUM.

1993 : la société holding CATO prend le contrôle majoritaire de la SOMAB

 

            

Au même titre le groupe CATO prend également le contrôle des sociétés CAZENEUVE, CINCINNATI, ERNAULT et SYDERIC.


A travers ces sociétés, CATO était le premier groupe à capitaux français de Machines-Outils sur catalogue.

   

 

Développement des gammes de tournage :
  • OPTIMAB
  • DELTAMAB
  • MAXIMAB
 

Elargissement du catalogue SOMAB :

  • Fraiseuses FU
  • Centres d’usinage DIAM
  • Gamme ALPHAMAB

1999 : Développement de la gamme GENYMAB

Machine multifonction

Elle combine : 

  • le fraisage
  • Le tournage

Elle peut : 

  • Rectifier
  • Tailler des pignons Inter / exter

Un centre d’usinage qui minimise les posages.

En version embarreur bi-broche, les pièces sortent toutes finies.

2002 : Développement de la gamme DELTAMAB

De nouveaux tours modulaires
Personnalisables à souhait
Ergonomiques et précis
Base en granite reconstitué

2009 : la société SPARK est l'actionnaire majoritaire de SOMAB

Le groupe Spark ouvre les portes de la Chine à sa société SOMAB

   

 

SPARK est un Groupe de 2500 personnes qui fabrique de tours horizontaux et verticaux de grande dimension, jusqu’à Ø 6,3 mètres et entrepointe de 24 mètres. Sa nouvelle implantation en cours à Tianshui compte 800 000 m² couverts avec ponts de 150 tonnes de capacité.

2011 : Fusion de SOMAB et de SOMAB SERVICES

Assurant sur un même site :

  • Le service après vente
  • La mise en conformité de machines existantes
  • Le rétrofit et la reconstruction de machines

2012 : la SOMAB réalise son Tour de Super Précision TSP pour SPARK

2013 : la SOMAB adhère au SYMOP Elle crée sa chaine Channel SOMAB sur you tube

https://www.youtube.com/user/ChannelSOMAB                         

2014 : Création de la filiale commerciale SOMAB SHANGAÏ

2015 :Un nouveau projet. Une nouvelle organisation